GAI RIRE

Le nouvel hôpital public de Libourne (33) souhaitait un geste artistique qui interpelle joyeusement les visiteurs dans le grand patio de son espace d’accueil. J’ai donc proposé “Gai rire”, installation composée de deux sculptures hyper-réalistes mettant en scène deux techniciennes de surface… travaillant à la verticale, comme deux étonnantes ambassadrices de tout les membres du personnel hospitalier. Réalisées et installées par les ateliers ADESS, référence nationale en la matière, la fabrication de ces deux personnages était l’occasion d’imaginer un casting avec les membres du personnel dont deux d’entre eux auraient prêtés leurs traits à ces sculptures, et une production photographique les mettant en scène de façon aussi décalée en divers endroits de ce bâtiment neuf. Un projet qui n’a pas été retenu par le jury en phase finale de sélection.

1% artistique du CH Robert Boulin, architectes Chabannes et associés. Lauréat : Erik Samakh